AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Say a little prayer you {Zooey A.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Liam E. Hill
{ Humain }

Messages : 460
Date d'inscription : 30/12/2009
Age du personnage : 31 ans
Localisation : Cardiff, Rockwood Hospital (pour changer.)
Points de rp : 135

MessageSujet: Say a little prayer you {Zooey A.}   Ven 15 Jan - 17:22

Liam respira profondément et claqua la porte de son casier. Sans sa blouse il avait une étrange sensation de vide et d’inutilité. Il salua promptement les quelques médecins et infirmières qu’il croisa et sortie finalement du Rockwood Hospital, son second chez-lui, même si dans l’absolu il y était plus souvent que dans son salon. Il déglutit. Ca y est, il était dehors, comme n’importe quel citoyen anglais moyen. Aucun problème. Tout allait bien. Non, mieux, tout va bien. Il fit un pas et descendit lentement les quelques marches qui le séparait du monde réel. Il ferma les yeux.

« OH ! CA VA PAS ESPECE DE MALADE ? »

Liam ouvrit brusquement les yeux et percuta la voiture qui venait tout juste de s’arrêter. Les mains collées au capot il mit un moment à comprendre ce qui s’était passé. J’ai failli mourir, pensa-t-il doucement. Il s’écarta de la voiture et la laissa repartir. Il aurait été percuté, on aurait parlé de destin. Liam Hill ne quitterai jamais l’hôpital. Il s’ébroua. Il ne quittait surtout jamais sa tenue de médecin. Il l’était tout le temps, à chaque seconde de chaque minutes de chaque … Bref. Son pire ennemi pouvait faire un malaise, il soignerait comme n’importe quel autre patient. Peut être serait-il juste un peu moins souriant.

Le problème était qu’il avait fait un pari stupide. Il l’avait perdu évidement. Donc, comme punition, il devait sortir de son « foutu hôpital de merde » et sortir dans « cette putain de ville » avec ses « amis, bordel ! » Liam se rappelait avoir fait appel à tout son calme (et à son instinct de survie) pour ne pas décoller une baffe à Erwin et une autre à Kristin qui continuait de rire comme une gamine qui voit son frère se faire jeter. Ils s’étaient donné rendez-vous à 20h dans un petit bar que Liam connaissait par miracle. C’était d’ailleurs le médecin qui avait proposé ce lieu en passant sous silence les véritables raisons de sa soudaine connaissance des « bars sympas de la ville ». En vérité, il y avait une fille. Ouais, une fille. Voilà pourquoi il n’en avait pas parlé à Erwin. Il se serait probablement foutu de sa gueule et puis Kristin … Kristin était intenable avec sa vie privée. Pire qu’une secrétaire trop zélée déçue de ne jamais devoir noter un rendez-vous. De plus, cette fille … Il l’avait déjà vu quelque part. C’était surtout ça qui l’intéressait. Liam l’avait déjà vu et n’arrivait pas à se rappeler où. Et cette question, ce où et quand l’obsédait. C’était tout. Oh, elle n’était pas vilaine. Elle n’était pas vilaine. Mais ce genre d’idée ne traversait la tête que de gens comme Erwin et Kristin. Liam aimait le mystère du moment qu’il pouvait l’éclaircir. D’où ses visites presque fréquentes à ce bar.

19h54. Liam était assis à une table et attendait. Bien sûr qu’ils seraient en retard. Cela, Liam l’avait en quelque sorte prévu. Ou alors, ils l’espionnaient en espérant voir son visage décomposé de colère. Il se retourna encore et encore, pencha la tête en avant et en arrière. Rien. Peut-être tendait-il vers la paranoïa. Ou pas. Il voulut héler un serveur, une serveuse mais il baissa tout de suite le bras et secoua la tête en voyant que ce n’était la personne qu’il voulait. Il se voyait mal l’aborder lui-même. Et autant qu’elle arrive avec un café.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zooey Andrews
{ Humaine dotée de classe 1 }

Messages : 70
Date d'inscription : 29/12/2009
Age du personnage : 21 ans
Localisation : Minsky's bar, à Cardiff
Points de rp : 65

MessageSujet: Re: Say a little prayer you {Zooey A.}   Ven 15 Jan - 21:40

    Notre petite en surprenait plus d'un, encore aujourd'hui. C'était avec motivation qu'elle exerçait son travail de serveuse, et même après une longue et dur journée, Zooey n'avait pas l'air d'être fatiguée. A vrai dire, ce job lui convenait parfaitement, pouvoir rencontrer de nouvelles personnes à tout moment lui donnait une énergie débordante. C'était une hyperactif, ses proches voyaient continuellement son corps en action. Ça en devenait même agaçant, car ils avaient l'impression que la jeune femme avait une vie de princesse. Détrompez-vous; cette supposition est même complètement ridicule. Si cela avait été le cas, elle n'aurait pas proposé sa candidature. Depuis toute petite, on lui rabâchait que seuls les apparences comptaient, et c'est avec cette phrase que l'enfant a grandit et préfère paraître heureuse, que de se morfondre. En profitant des instants présents, en souriant, tout est plus beau, vous ne croyez pas ? C'était donc avec ces pensées que notre belle brune allait travailler. Elle commençait à dix heures, et finissait quand le bar serait fermé, c'est à dire tard dans la nuit. Cela ne la gênait pas, c'est une habitude à prendre, voilà tout. Pour ne pas être en retard, l'étudiante s'était décidée à prendre sa voiture. L'essence est chère de nos jours, et elle ne l'utilisait pas régulièrement. Il fallait choisir entre la rapidité, et son logement. Heureusement pour elle, le bar n'était pas bien loin, mais elle ne se risquerait plus à y aller à pied. Il y a tant de mauvais garçons, et cela, elle peut vous en parler très précisément. En étant été embauchée, elle ne comptait pas prendre le train chaque jour, et n'en faisant qu'à sa tête, la jeune fille avait mit une grosse écharpe et s'était mise à courir afin d'arriver à l'heure au boulot. Manque de chance, sur le chemin, il y avait eu quelques hommes qui lui avaient barré la route. Heureusement pour elle, il y avait un peu de circulation, ce n'était pas dans une ruelle. Depuis, elle a " presque " retenue la leçon, vu qu'il lui arrive de recommencer. Têtue, cette Zooey mais c'est comme çà qu'on l'aimait.

    Entrant à l'arrière du bar à l'aide d'une clé, la jeune fille se changea rapidement, élabora sa jupe habituelle, " costume " qu'on l'obligeait à porter. A son goût, ce n'était pas assez court, mais il ne fallait que les serveuses soient correctes, à la limite de la provocation. Puis, il fallut mettre son t-shirt dans lequel Zooey se sentait à l'aise. Il sentait agréablement bon son parfum préféré, Amor Amor de Cacharel. A côté d'elle, il y avait une autre fille qui prenait sa pose.

    SERVEUSE: "
    Cassie t'attend, pour que tu prennes sa place. "
    ZOOEY: " Je suis prête; elle pourra aller voir son copain dans quelques minutes ! "

    Avec son habituel sourire, elle se regarda rapidement dans la glace, puis en faisant en signe de la tête en direction de ma collègue, la jeune ouvrit la porte. C'était un couloir entre les cuisines, le bar, et la salle où les clients étaient confortablement assis sur des fauteuils, à moins que les chaises du bar soient une de leurs préférences. Avant de pouvoir être vue de tous; la danseuse sautilla sur place en entendant un semblant de musique. Il lui serait difficile de résister à la tentation de ne pas bouger son corps si fin. Aller, il allait falloir y aller. Toute souriante, le teint toujours aussi pale, Zooey entra, et salua tours à tours les serveuses, puis le patron, ou patronne car c'était en effet une femme. A peine arrivée, que des personnes qui ne lui étaient pas inconnus se précipitèrent vers la jeune femme. Cette ambiance lui plaisait, elle s'était tellement attachée à cet endroit, et à ces personnes.

    ZOOEY : " Comme d'habitude, Steve ? Hey, fait attention, je t'interdis de rentrer en voiture si tu consommes un verre de plus... on ne me l'a fait pas; à moi ! "

    C'était agréable de plaisanter avec la clientèle, tant que leur vie n'était pas en danger. Elle ne voulait avoir cette responsabilité. La certaine Cassydie me fit un signe, que je lui rendis aussitôt, accompagné d'un " OK " à l'aide de mes deux pousses. C'était aussi une étudiante qui n'était pas ici depuis bien longtemps, mais comme tous les employés, Zooey n'avait pas eu de mal à tisser des liens. Elle remarqua immédiatement que la jeune serveuse était à côté d'un homme, plutôt charmant d'ailleurs. C'était l'interne qui était présent lors de son problème de poids. Elle s'en souvenait tellement bien... les deux s'étaient déjà parlés plusieurs fois, professionnellement, bien sûr. La jeune fille aimait rire avec les hommes; mais il n'y avait jamais rien derrière tout cela. S'élançant, elle vit qu'il n'avait pas encore commandé. Pourtant, Cassie se trouvait juste devant lui. Elle n'avait pas du le voir.

    ZOOEY: " Cassie, tu ne prends la commande de ce cher Monsieur ? "

    Elle venait d'apparaître derrière lui, d'une voix joyeuse.

    CASSIE: " Tu peux le faire, s'il te plaît je suis déjà en retard ! "

    Elle lui fit un sourire, puis courra vers les vestiaires afin de se changer. Pendant ce temps, Zooey se retrouvait face au médecin, doutant que sa collègue ne puisse prendre sa commande, mais faisons comme si cela ne lui avait pas traversé l'esprit !

    ZOOEY: " Je crois que vous lui avez fait peur. Ça fait quelques jours qu'on ne vous a pas vu dans les parages, c'est un plaisir de vous revoir ! " dit-elle, avant de continuer, " alors, ce soir, vous prendrez quoi de bon ? "

    Elle ne prenait plus de notes depuis quelques temps, sa mémoire s'étant développée afin de retenir les commandes. C'était donc, les mains libres que la brunette lui posait cette question, agréable comme toujours.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam E. Hill
{ Humain }

Messages : 460
Date d'inscription : 30/12/2009
Age du personnage : 31 ans
Localisation : Cardiff, Rockwood Hospital (pour changer.)
Points de rp : 135

MessageSujet: Re: Say a little prayer you {Zooey A.}   Mer 20 Jan - 17:57

« Je crois que vous lui avez fait peur. Ça fait quelques jours qu'on ne vous a pas vu dans les parages, c'est un plaisir de vous revoir ! Alors, ce soir, vous prendrez quoi de bon ? »

Liam hésita. Il ne fallait surtout pas qu’il montre à quel point elle l’intriguait. Donc on excluait les longs regards pénétrants inquisiteurs. Liam souffla.

« J’attends du monde. Je vais juste prendre un café. Noir. Sans sucre. Comme d’habitude. »

Il l’aimait bien. Sans arriver à se rappeler d’où il la connaissait, il savait qu’il l’avait toujours apprécié. Son sourire, sa manière d’être agréable avec tout le monde. Toute une éducation que Liam avait ratée. Liam enfant, n’avait rien à voir avec le Liam adulte. En surface du moins. Son caractère bagarreur s’était transformé en une détermination féroce. Son téléphone sonna.

« Excusez-moi … »

Il décrocha sans même regarder qui cela pouvait être.

« Docteur Liam Hill, j’écoute. »

Une voix fatiguée, grave et légèrement en colère lui répondit :

« Liam bordel, tu connais le sens des termes : ‘téléphone perso’. Je ne crois pas. Stop ! Tais-toi. Rien de grave mais … bref on serra en retard. Kristin a perdu son insuline, on passe à l’hôpital et on arrive. »

Erwin raccrocha aussitôt. Liam, pâle comme un linge, referma doucement son téléphone et le posa sur la table en tremblant. Il inspirait et expirait de grande bouffée d’air, calme mais raide sur la chaise. Sa main arrêta finalement de trembler et Liam les joignit sur la table et redressant la tête il dit à la serveuse :

« En fait, je vais prendre un verre de vin blanc. Avec le café. »

Liam ne buvait pas beaucoup, contrairement à Erwin, qui cumulait tous les péchés possibles et inimaginables sans tomber une seule fois malade. Pas humain, ce type. Liam adoptait les mêmes principes qu’il prônait à ses patients. Pas de drogues et pas d’alcool.

« Ensuite, préparé un martini et un scotch. Ce n’est pas pour moi, c’est pour mes amis. Ils vont bientôt arriver. »

On avait tout de même du mal à croire que tout allait bien. D’ailleurs, lorsque Kristin et Erwin verrait leur verre plein d’alcool et celui de Liam, vide, ils comprendraient aussitôt. Les yeux fixés sur la porte et prit finalement son portefeuille et lança :

« Combien je vous dois ? »

Autant régler tout de suite, car si ils n’arrivaient pas à temps à l’hôpital, si Kristin n’obtenait pas d’insuline, si Erwin n’arrivait à forcer la porte de la pharmacie ou à soudoyer le pharmacien … Liam souffla. Calme, zen, vin blanc.

[HRP : Désolée c'est pas terrible ...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zooey Andrews
{ Humaine dotée de classe 1 }

Messages : 70
Date d'inscription : 29/12/2009
Age du personnage : 21 ans
Localisation : Minsky's bar, à Cardiff
Points de rp : 65

MessageSujet: Re: Say a little prayer you {Zooey A.}   Jeu 21 Jan - 20:36

    La jeune fille attendait que Monsieur prenne la peine de lui répondre; elle espérait seulement ne pas lui avoir fait peur, en débarquant de la sorte sans prévenir. Cependant, c'était un homme et même si cela avait été le cas, il l'avait dissimulé. Tant mieux, vous me direz. Elle sourit à l'inconnu qui lui adressait un rapide regard, avant de se reporter à sa table. Propre, si les dires de sa collègue était bons. Ici, nous accueillons nos clients avec respect, et leurs proposer des tables non-nettoyées ne se produisaient pas. Ce serait un manque total de respect, tout de même ! Après que le docteur lui ai donné une réponse, qu'elle mémorisa de tête, la jeune fille fut coupée par la sonnerie du portable de ce cher monsieur. Cela n'était pas interdit dans cet endroit, il avait tout à fait le droit de répondre. C'est avec un petit sourire amusée que Zooey répondit à ses excuses. Il devait être gêné que ce dernier interrompe cet entretien. Alors, il s'appelait Liam... sans le montrer, ce nom venait d'être enregistré, par la même occasion. Joli nom... Pendant ce temps, la jeune fille qui ne supportait pas de rester les bras croisés lui fit signe qu'elle revenait dans quelques instants. Ayant repérée que l'un des salariés se trouvant derrière le bar réclamait une serveuse pour apporter une boisson à l'un des clients, vous imaginez bien que Zooey sauta sur l'occasion pour se dégourdir les jambes. Elle eu le temps de prendre la boisson fraiche, qui était un diabolo citron, puis de l'apporter à la charmante jeune femme qui l'avait commandé, d'empocher un petit pour-boire, puis d'attendre qu'elle lui paye l'addition. Comme ceci, c'était fait.

    Se dépêchant de retourner à son client, elle revint lorsque celui-ci termina sa conversation, et n'entendit donc pas ses dires. Après tout, çà ne l'a regardait aucunement. Il avait le droit d'avoir sa vie privée, et son jardin secret. Pourtant, son teint avait légèrement changé.Peut-être était-ce une mauvaise nouvelle ? Zooey ne pu s'empêcher de froncer les sourcils, et d'avoir une mine à s'inquiéter, avant que sa bonne humeur ne refasse surface. Elle était bien trop curieuse...

    ZOOEY: " Ça serait tout ? "

    Il n'y avait pas de mal à vouloir consommer un peu d'alcool, elle le faisait lors de son temps libre, parfois... Pas jusqu'à s'en faire vomir, mais le jeune homme n'avait commandé qu'un verre alors les deux étaient dans le même panier. En hochant de nouveau sa jolie petite frimousse, elle s'attendait à ce qu'il rectifie sa commande. Ce n'était qu'une pensée, pour plaisanter, mais il le fit réellement. Zooey était-elle devin ? Ou juste chanceuse !

    ZOOEY: " Très bien, je viendrais vous l'apporter quand vos amis seront arrivés, à moins que vous préférez les avoir avant... dans tous les cas, cela est possible ! "

    Elle hésitait tout de même à lui parler familièrement, en ce moment, c'était un «  L'excuse pour plus consommer, hein ! » que sa bouche avait faillit lâcher. Il fallait avoir un peu de tenu, mais la jeune femme ne réfléchissait pas souvent avant de l'ouvrir. Pourtant, elle aurait du prendre des leçons des expériences passées, mais non ! Bornée, têtue comme une mule, elle ne voulait rien entendre et continuer de vivre sa vie comme bon lui semblait. C'est en commençant à écouter les autres, qu'on ne peut plus se juger à sa juste valeur, non ? Ce n'est pas son genre de se surestimer, mais il y a des jaloux partout...

    ZOOEY: " Et bien çà nous fera.... 25 dollars, s'il vous plaît. Et si çà ne vous dérange pas, je préférerai que ce soit de la monnaie; nous sommes quelques peu à court... mais je ne suis pas sensée le dire. Oups. "

    A force que des seniors ne payent qu'avec de gros billets, il arrive que la caisse soit à court. Enfin, Zooey le disait plus en plaisantant qu'autre chose, c'était pour éterniser la conversation. Ce jeune homme n'avait pas l'air extraverti, comme elle, mais tant pis ! Il faut de tout pour faire un monde ! En tout cas, il était bien sympathique, ce docteur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam E. Hill
{ Humain }

Messages : 460
Date d'inscription : 30/12/2009
Age du personnage : 31 ans
Localisation : Cardiff, Rockwood Hospital (pour changer.)
Points de rp : 135

MessageSujet: Re: Say a little prayer you {Zooey A.}   Lun 1 Fév - 23:31

"Ça serait tout ? Très bien, je viendrais vous l'apporter quand vos amis seront arrivés, à moins que vous préférez les avoir avant... dans tous les cas, cela est possible ! Et bien çà nous fera.... 25 dollars, s'il vous plaît. Et si çà ne vous dérange pas, je préférerai que ce soit de la monnaie; nous sommes quelques peu à court... mais je ne suis pas sensée le dire. Oups. "

Liam hocha distraitement la tête. Ne pas les voir arriver, imaginer Kristin sur un lit d'hôpital, se savoir en connaissance de cause, complètement inutile ... C'était insupportable pour le médecin et l'ami qu'il était. Une partie de lui disait qu'ils allaient arrivés dans la minute dans un grand nuage de fumée et qu'il verrait le sourire de Kristin, sa main lui tapotant gentiment la joue ...

Il se rappela que la serveuse lui avait parlé. Et bonne nouvelle lui aussi avait besoin de parler. Extériorisé cette terreur qui l'envahissait depuis un moment. Et du vin blanc, pour tout noyer.

« Le vin blanc ? Oui maintenant. »

Il marqua une pause pensive tandis qu'il sortait l'argent de sa poche.

« Excusez moi, mais venez-vous de faire une blague ? »

L'air franchement circonspect du médecin prêtait à rire. Mis à part qu'il était pâle comme linge. Il se repassa la séquence dans sa tête. Oups. Le ton, la voix, le regard rieur, vivant et extraverti lui rappelait ...

« Je vous connais ! »

Il avait crier, sans s'en apercevoir. Il s'était même presque levé. Comme frappé par la foudre, un éclair, une illumination avait brusquement traversé son esprit. C'était ... c'était la fille de ... oui, oui, celle qui faisait des plaisanteries oui, c'était ... Liam n'oubliait jamais un visage. Mais alors les noms.

« Je suis désolé, j'ai du vous faire peur ... Je ne suis pas si perturbé que je le parait, hein. Mais, bien, bref, je suis médecin et je suis affreusement sûr de vous avoir déjà soigné ou quelque chose comme ça et ... et bien, je ne me rappelle pas de votre nom ni de la date de ... enfin, vous non plus probablement, parce que franchement a-t-on vraiment envie de se rappeler quand un interne blafard vous a dévisager à moitié shooté ? »

L'internat. Ça devait être ça. L'internat ou plutôt l'Internat. Cette blague. Liam affichant toujours cet air circonspect et perplexe fronçait les sourcils se grattait frénétiquement la joue comme après chacun de ses monologues. Il était étonné que la jeune femme n'ait pas encore décroché.

[HRP : Désolée pour tout ce retard --"]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zooey Andrews
{ Humaine dotée de classe 1 }

Messages : 70
Date d'inscription : 29/12/2009
Age du personnage : 21 ans
Localisation : Minsky's bar, à Cardiff
Points de rp : 65

MessageSujet: Re: Say a little prayer you {Zooey A.}   Jeu 29 Juil - 17:21

    Son client venait de changer d'avis et commanda son verre de vin blanc immédiatement. D'un sens, cela arrangeait Zooey qui aurait moins de verres à tenir dans ses mains pour sa prochaine tournée. C'était, avant tout, une façon de les attendre et de se détendre et vu la réaction de ce Monsieur, il en avait bien besoin. Quelque peu sur les crans, ou alors c'était son imagination qui lui jouait des tours. Quoi qu'il en soit, travailler dans un hôpital ne devait pas être de tout repos, alors il lui fallait bien se détendre.

    ZOOEY: Je ne me permettrais pas, Monsieur !

    Dit-elle, alors que l'intonation de sa voix prouvait le contraire. Il fallait bien plaisanter, sinon ce travail sera bien trop ennuyeux ! Les yeux pétillants, elle tenait à avoir une discussion avec ce docteur, sauf que celui-ci ne savait pas qui elle était et cela était une bonne chose à ses yeux. En pensant cela, sa gorges se noua d'un seul coup. Zooey avait-elle bien entendu ? Ne venait-il pas de dire qu'il l'a connaissait ? Peut-être, qu'après tout, lui avoir adresser la parole n'avait pas été une si bonne chose ... son humour, son visage, sa joie de vivre, même à l'époque, ces caractéristiques qui la constituait étaient déjà visible. Instinctivement, la jeune fille haussa les épaules, d'un air de dire " Peut-être " , et du coup, l'inconnu se mit à parler. Cela la surprit même, car jusque là, ce n'était que des bouts de phrases mais maintenant... s'en était une toute entière, avec un sujet, un verbe, un complément et même des précisions sur son passé. Ça allait un peu trop moins, les dés étaient lancés et elle ne pouvait rien faire d'autre que s'expliquer avant que une de ses collègues viennent la taquiner, croyant qu'un beau jeune homme est pu arrivé à la scotché comme ceci.

    ZOOEY: " Et bien ... je vous avouerais que je pensais pas que vous vous en rappellerez, ou du moins, j'espérais ! Mais, parlez un peu moins fort, ce n'est pas que j'ai envie que mes collègues entendent çà, mais ... si ! "

    Après tout, sa vie ne regardait qu'elle et son patron n'avait pas besoin de savoir. Cette époque était résolue, finit, terminée ! Elle ne comptait pas en parler plus longuement, ce n'était pas un bon souvenir, se faire hospitaliser car vos parents croient que tu es anorexique, voir même droguée. Cela fait mal au cœur, mais malgré cela, la belle brune avait gardé le même sourire, comme si cela ne l'a troublait pas. Pourtant, il avait pu voir le nœud dans sa gorges, quand il avait crié qu'il l'a connaissait ! Cette conséquence n'avait pu être contrôlée, c'était arrivé si vite qu'elle n'aurait pu l'anticiper. C'est çà, jouer avec le feu, il arrive que l'on si brûle !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam E. Hill
{ Humain }

Messages : 460
Date d'inscription : 30/12/2009
Age du personnage : 31 ans
Localisation : Cardiff, Rockwood Hospital (pour changer.)
Points de rp : 135

MessageSujet: Re: Say a little prayer you {Zooey A.}   Jeu 29 Juil - 18:15

Liam se calma un peu. Il avait peut être un tantinet exagéré ... un chouïa.

"Et bien ... je vous avouerais que je pensais pas que vous vous en rappellerez, ou du moins, j'espérais ! Mais, parlez un peu moins fort, ce n'est pas que j'ai envie que mes collègues entendent çà, mais ... si !"

Liam hocha frénétiquement la tête d'un air d'excuse. Il loucha sur son verre de vin qu'il ne toucherai pas avant l'arrivé de ses amis. Lui qui n'avait jusqu'alors répondu que par des bouts de phrases se sentait beaucoup plus à l'aise, maintenant qu'il se rappelait vaguement à qui il s'adressait. Ainsi, sa langue se déliait.

« Je suis navrée mademoiselle, je ne me suis pas rendu compte du niveau de ma voix. Mais vous savez ce que c'est je pense ... vous fixez quelqu'un pendant quelques minutes, sans savoir qui c'est mais il y a quelque chose, un détail, un sourire, une couleur de teint, bref quelque chose ! qui vous la rappelle et paf ! »

Il ferma sa main gauche en poing et le frappa dans sa main droite, grande ouverte.

« On se rappelle de qui c'est. Enfin, de l'endroit où on l'a vue. Mais excuser moi encore, il est vrai que tout le monde n'a pas besoin de le savoir ... L'habitude, certainement de ne parler que de ça. Les deux amis que j'attends, voyez-vous, sont une patiente et un médecin. »

Il n'était pas dans les habitudes de Liam d'être aussi bavard. Mais comment dire ? Il avait un très agréable souvenir de la jeune fille. Et il se sentait seul ... très seul depuis un moment. Il se frotta les yeux. Il était fatigué. Depuis plusieurs jours, les nuits s'enchainaient à l'hôpital où il n'avait pas besoin de rester, économiquement parlant. Ça faisait toujours plus de jours de sortie pour les internes. Lui de toute façon ... Il bailla. Le chemin entre l'hôpital & son appartement, il le connaissait par cœur. Il aurait pu le faire les yeux fermé. Et ce bar, toujours le même. Il bailla encore. Même pas huit heures et demi.

« Je suis désolé, je, euh, travaille beaucoup ... »

Le chapitre de l'hôpital clos, soudainement il n'avait plus rien à lui dire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Say a little prayer you {Zooey A.}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Say a little prayer you {Zooey A.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CrossRoads :: Minsky's Bar-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com