AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Le Journaliste du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 20:45



| Etat Civil |

~ Nom : Godfield
~ Prénom : Sébastian Garry
~ Nationalité : Américain
~ Surnom : Garfield, par jeu de mots avec son nom et parce que petit, il se trouvait qu'il était petit, rond et roux... Oui les enfants savent être cruels. C'est d'ailleurs pour ça qu'il ne veut pas en avoir, au passage.
~ Âge : Né le 11/11/1983 – 27 ans

~ Clan : Humains

~ Casier judiciaire :
1999 : Sebastian a été arrêté une fois lorsqu'il avait quinze ans, pour avoir entamé la première fois avec la fille d'un policier. Quand il s'est avéré qu'il était mineur et qu'ils n'avaient encore rien fait, aucune charge n'a été retenue et aucune mention n'a été gardée sur son casier.
2000 : Avant de prendre l'avion vers l'Angleterre où l'attendait sa mère, le jeune homme a cru que fumer un peu d'herbe le détendrait mais il n'avait pas prévu les chiens qui lui ont pratiquement arraché les poches... Voilà comment on récupère un beau sursis. C'était un peu la période rebelle de Sebastian dirons-nous....
2005 : Arrestation pour effraction... Un an ferme mais avec un bon avocat il est sorti au bout de neuf mois. Premiers pas dans le dur métier de journaliste : « Si une porte ne s'ouvre pas à toi, et bien... Ouvre-la toi-même ! »

~ [*](Civils) Métier :[/list] Le pire métier du monde pour ceux qui ont des secrets : Journaliste
| Dons | Aucun, hormis celui d'embêter le monde...

~ Avez-vous été exposé à une situation vous ayant conduit à développer un Don ? : [ ] oui / [x] non
~ Détails : (merci de détailler sur les 6 classes de puissance) //


| Aptitudes spéciales |

~ Combat / Maniement des armes : Alors Sebastian est totalement nul en combat. Il évite toujours les bagarres autant que faire se peut et s'il se fait attraper, il se contente de fermer un oeil en espérant que quelque chose viendra le sortir de ce mauvais pas. Le seul avantage, c'est que maintenant il court très vite. Quant aux armes, Sebastian n'en possède aucune et il est totalement contre. Le seul couteau qu'il ait est un couteau suisse, attaché à un cure-dent, un tire-bouchon, une lime à ongles, … Je vous évite les détails de son super armement.
~ Talent(s) Particulier(s) ? : Sebastian a un très bon œil, aussi bien avec l'appareil photo que sans. Il est très physionomiste et il n'oublie jamais un visage – sauf quand il a bu, roh il est humain quoi –. Il est aussi bon menteur mais est-ce vraiment un talent ? Ah, dans la mesure où il pourrait contrôler son pouls et faire croire qu'il dit la vérité, c'en est un.


| Portrait Psychologique |

~ Traits dominants : Tout d'abord, Sebastian sait faire preuve d'une arrogance à toute épreuve. Même quand il est en mauvaise posture, il se dit qu'il est le plus fort et la situation lui semble de suite moins périlleuse. Un bobard peut retourner n'importe quel rapport de force selon lui. En un sens, on pourrait dire que Sebastian est un éternel opportuniste mais cette attitude sert surtout à éviter les grandes questions. L'homme ne veut pas vivre dans un monde incertain et par cette attitude, il se protège. Bon, avouons que Sebastian est un mythomane sans limite. Larmes et émotion ce sont ses deux flèches préférées et pour lui, la vérité n'a aucune valeur et aucune importance. Ce qui compte c'est l'argent, le plaisir, rire et vivre. Donc mentir aux autres et se mentir à soi-même ne sont pas des problèmes insurmontables. En réalité, Sebastian est une sorte de gamin qui n'a pas trouvé de réel but à sa vie, il ignore s'il doit en trouver un d'ailleurs. L'incertitude lui fait peur et chaque blanc doit être rempli. Ah, il ne sait pas mimer la colère. Bien qu'il sache très bien mentir, il ne sait pas se contenir quand il s'énerve. La colère n'est jamais fausse chez lui et il peut facilement taper sur le premier objet qu'il voit quand ça ne va pas. Objet dans le meilleur des cas...

Ah, je vais aussi vous parler de ses bons côtés ! Il est gentil. Oui ça compte, parce qu'il adore aller faire la lecture à son frère et jouer à des tests de mémoire avec lui, parce qu'il passe tous les dimanches en compagnie de sa mère pour qu'ils puissent se retrouver devant une tasse de chocolat, parce qu'il hébergerait des inconnus sans être trop regardants si ces personnes avaient besoin d'un toit, et parce qu'il préfère fuir plutôt que de blesser les gens ou d'affronter leur peine... Parce qu'il sait être omniprésent mais sait disparaître en une seconde...

Il n'est pas rancunier. Pour lui, les blessures ne sont que superficielles et tant qu'on ne l'a pas touché là où ça fait mal, il n'a aucune raison de se sentir atteint et donc aucune d'avoir de la rancune. Les filles qui l'ont plaqué (ça semble dur à croire mais c'est déjà arrivé), les employeurs qui l'ont traité de raté, les people qui lui ont fait bouffer son appareil... Pas de problème !

~ Qualités & Défauts :
1/ D'une gentillesse sans limite, Sebastian peut se montrer très généreux, humainement parlant parce qu'il a souvent une poche trouée. Il réconforte, écoute, essaie même de donner des conseils et raconte des souvenirs (inventés en général) pour consoler ses amis. Ce n'est pas d'une mauvaise intention, mais il bouche les trous... Aussi, le jeune homme est très ordonné. C'est une grande qualité parce que du coup, il ne perd jamais rien ! Les céréales pourraient presque se retrouver dans un tiroir chacun s'il avait suffisamment de place dans son appartement. Il n'y a pas d'explication à fournir, c'est automatique. D'ailleurs, que j'y pense, Sebastian oscille entre la mince frontière qui sépare courage de folie furieuse. Il ne mesure pas le danger et s'accroche à sa news. S'il y a un scoop ou une info à la clef, imaginez-le comme un gros bonbon pris dans les longs cheveux d'une pompom girl...

2/ La mythomanie est un gros défaut, surtout quand on vit en se mentant à soi-même. Sebastian a une tonne de photos accrochées sur son frigo dont la plupart représentent des gens qu'il a simplement croisés dans la rue, mais il a une petite histoire pour chacun. Inconsciemment, l'homme ne veut pas se contenter d'une seule vie et d'une seule vérité. Ses relations avec les autres sont conflictuelles à cause de ce comportement, surtout quand il est découvert. Très peu de personnes savent tout de lui et sont capables de le voir tel qu'il est. Aussi, Sebastian diffuse l'image d'un gars très sur de lui, curieux mais d'une arrogance sans limite. Il n'a pas peur du ridicule et n'hésite pas à laisser aller sa langue, sans l'avoir tourné sept fois dans sa bouche. Par contre il accorde une grande importance aux promesses, c'est pour ça que tant qu'il ne dit pas « je te promets de ne rien écrire sur toi », vous pourrez toujours voir votre nom apparaître le lendemain, en première page. On pourrait le voir comme un sale traître opportuniste...

~ Manies, tocs, etc… : Sebastian a presque toujours un appareil photo dans la main, la montre, les lunettes... En fait il fait clic constamment. Aussi, il aime tout ranger, il déteste par dessus tout le désordre, surtout dans son appartement. Enfin, il pince les lèvres et baisse les yeux lorsqu'il est gêné, ça ne dure pas longtemps puisque Sebastian fuit les situations embarrassantes à toute allure.

~ Traumatisme(s) : Apprendre que son petit frère était malade l'a totalement retourné, et c'est bien ça qui a engendré chez lui cette passion dévorante pour le mensonge. Aussi, il n'a pas supporté le départ de son père auquel il en veut terriblement. C'est sans doute pour ça qu'il cherche inconsciemment une relation un peu paternaliste avec des personnes qu'il croise, avant de changer d'avis. Sa presque noyade lui a aussi laissé un souvenir impérissable.

~ Phobies(s) : Sebastian ne veut pas que son frère apprenne la vérité, il préfère le voir dans son monde et il ne pourrait sans doute pas survivre à la perte de Patrick. Son cadet est ce qu'il a de plus cher au monde. Sinon, dans le cadre des peurs plus irrationnelles, le journaliste a peur de l'eau. D'ailleurs, vous ne le verrez jamais aller à la piscine ou prendre un bain. Rien ne vaut une bonne douche de sept minutes, maximum. L'avantage, c'est que près d'une plage, Sebastian est incapable de mentir... D'ailleurs pourquoi il habite à Cardiff ?


| Vie Sociale |

~ Rapport au monde extérieur : Oh, Sebastian est du genre très sociable sauf qu'il vend une personne différente à chaque fois. Une étudiante aura un copain cultivé et il fera mille recherches pour avoir de la conversation ; une bibliothécaire tombera sur un passionné des livres sensible ; une policière rencontrera un homme fort et droit ; un macho aura un ami qui méprise les femmes... chaque interlocuteur a un ami/amant qui lui correspond mais Sebastian ne les voit pas plus de quelques fois. Sinon, il a très peu d'amis qui le connaissent vraiment. Il se donne à fond dans ces relations mais craint toujours que sa franchise ne se retourne contre lui.

~ Votre entourage : Les personnes qu'il a trahies pour un scoop doivent sans doute le détester, ainsi que tous ceux qui se sont rendu compte du pot aux roses. Sinon les autres l'aiment bien. Il n'est pas marquant dans la vie de la population, juste un pion de passage qui disparaît vite. Avec ses amis, tout va bien. Ils savent qu'il est un grand menteur mais savent généralement séparer ses bobards de la vérité. Il est très proche de son frère Patrick et de sa mère Karen, qu'il voit régulièrement. Mais il ne veut pas parler d'eux.


| Dossier médical |

~ Morphologie : « Heureusement que j'ai changé, je déteste le gosse que j'étais. » Après avoir stagné à une petite taille, Sebastian s'est allongé pour atteindre 185 cm, sans les cheveux s'il vous plaît. Il pèse 72 kilos, ce qui lui paraît encore davantage mais comment résister aux cookies de maman ? Bref, il a les cheveux bruns, en ce moment (parce qu'il les teint régulièrement), et les yeux clairs. Un sourire angélique apparaît souvent sur cette petite gueule d'ange qu'il arbore. Par contre, surement parce qu'il n'a jamais vu l'intérêt de se battre, il n'est pas musclé. Il a déjà essayé les haltères mais a vite laissé tomber, préférant un petit footing de temps en temps... Quand il doit se qualifier, Sebastian s'amuse en disant qu'il est une espèce inconnue située entre la crevette et la fouine...

~ Antécédents Médicaux :

1989 : Jambe cassée suite à « une chute dans l'escalier »
1996 : Manque de se noyer, est conduit à l'hôpital mais en sort le jour même.
2001 : Hospitalisé au début pour une anémie puis resté sept jours sous perfusion parce qu'il ne mangeait pas. Sa mère s'est rendu compte à sa sortie qu'il se faisait vomir.
2002 : À la suite d'une bagarre, Sebastian s'est fait casser le nez, le poignet droit, a eu une côte fêlée et un trauma crânien. La légende dit qu'il aurait commencé le jogging cette année-là...

~ Allergies & autres affections :

Il ne supporte pas le café qui le fait vomir. Sinon tout va bien.

| Question de Style |

~ Allure générale : Un pion de passage, le gars qu'on ne remarque pas. Sebastian a un style passe-partout : des jeans et des chemises accompagnées de quelques t-shirts remplissent son armoire. Il porte toujours des baskets noires et a souvent des lunettes de soleil, pas pour l'allure mais plutôt parce qu'il n'aime pas les lumières vives. Une démarche pleine d'assurance et une stature droite le caractérisent le mieux, quand on regarde de loin.

~ Habitudes vestimentaires : C'est presque une fierté de ne rentrer dans aucune petite case parce que : les cheveux longs et couleurs voyantes c'est dépassé, les gros muscles et le cuir ça fait vraiment Alcatraz, le pull sur les épaules avec un corset blanc, chaussettes noires jusqu'au tibia, ça fait français. Sebastian a un style très banal et ne se déguise que pour les grandes traques. Il a un seul costume et hormis pour les filatures et les enterrements, il ne le sort pas. En plus, il est noir avec une cravate blanche alors ça lui fait un peu l'impression d'un agent secret qui ne saurait pas s'habiller... Non vraiment...

~ Signe(s) Particulier(s) : Rien du tout


| Sac à main & Poches |

Facile d'identifier Sebastian quand on lui fait les poches parce qu'il y a à l'intérieur de sa veste son porte-feuille : papiers d'identité, permis de conduire, permis de port d'armes, prochain rendez-vous chez le dentiste... Dans les poches extérieurs ce sont les clés : maison – voiture – bureau et autres ; et dans la poche droite de son jean, c'est son portable. Dans la poche gauche, il garde de l'argent au cas où. Parce qu'il na faut jamais laisser l'argent et les papiers ensemble !

| Biographie |

~ Date & Lieu de Naissance : Washington, le 11/11/1983
~ Famille :

Cher Papa : Je te hais, signé Sebastian
Le père de Sebastian s'appelle Johathan aux dernières nouvelles. Il travaillait dans le commerce international et était américain. Il a demandé le divorce avec Karen lorsque Sebastian avait 15 ans et Patrick 12, quand ça devenait difficile en d'autres mots. La procédure a traîné une année durant laquelle Patrick a vécu chez sa mère retournée en Angleterre et Sebastian chez son père. Mais à force de l'entendre raconter qu'il n'avait qu'un fils, qu'il n'avait jamais été marié... il en a eu marre et est parti rejoindre sa famille à Cardiff. Au passage, c'est lui qui l'a appelé Garfield devant l'école et les gamins ont gentiment répété

Chère Maman : Désolé de ne venir que le dimanche
Karen est une femme très douce, qui accepte son sort sans rechigner. Elle culpabilise beaucoup à cause du handicap de Patrick et se morfond dans son misérable apparemment, s'interdisant toute vie. La visite de son aîné lui donne au peu de baume au cœur.

Oui Patrick, on est à la maison...
Patrick est un garçon adorable qui sourit à chaque visite de son grand frère mais celui-ci a un point sur le coeur quand il réalise que Pat vit dans le mensonge. Chaque fois qu'il y va, Pat croit que cette putain de petite pièce aux murs blancs est une chambre, il prend cette misérable table pour un bureau... Sebastian se sent coupable car il est heureux de ne pas être comme cela et pourtant, il ferait tout pour sortir son frère de cette situation. Il l'aime plus que tout.


~ Histoire: (20 lignes minimum)

Les années 1980.

Le petit Johnny, américain venu à Londres pour affaires et Karen, l'étudiante modèle venue dans la capitale pour devenir assistante sociale, se sont mariés. Ses parents à lui disent que la fille est une sale petite arriviste et ont préféré couper les ponts plutôt qu'assister à la cérémonie. Ses parents à elle disent que ce sont des snobs et qu'elle sera malheureuse mais ils sont venus. Après un an de vie à Londres, le couple s'installe à Washington pour les besoins du travail de Johnathan. La ville est belle et le soleil de l'été s'installe dans la nouvelle maison. Les volets sont bleus pour le plus grand plaisir de Karen mais il faut les repeindre, ils ne font pas sérieux. La routine n'a pas le droit de pénétrer les lieux où soirées mondaines se conjuguent avec dîners près de la cheminée et déclarations entre le café et le déjeuner.

Et puis la café devient insupportable, les nausées apparaissent. 1983 est une belle année pour les deux jeunes mariés, ils sont heureux. Johnny reçoit l'amour de Karen, sa femme, et de Ilona, sa collaboratrice avec laquelle il passe un week-end sur deux ; et la nouvelle Mme Godfield sait qu'elle aura un garçon, un garçon qui rendra plus solide leur couple et les aidera à faire face à leurs silences. Elle y croit, jusqu'à la naissance de Sebastian qu'elle vit seule. Le bébé va bien mais les difficultés ne s'améliorent pas. Rapidement, elle tombe de nouveau enceinte mais la grossesse se passe mal. L'enfant nait deux mois avant la date prévue et on ne descelle pas le trouble dont il souffre. Absente de tout test, cette maladie orpheline, sans nom ni traitement, rend Patrick solitaire et parfois brutal. Qu'importe, Sebastian reste à ses côtés, essayant de le protéger du mieux qu'il peut. Ils restent souvent seuls et l'aîné prend sur lui les bêtises commises par son frère. Même cette soirée orageuse, quand Patrick voulut s'envoler depuis le haut des marches, quand Sebastian chercha à le retenir et tomba à sa place, quand il se brisa la jambe et dut attendre deux heures le retour de ses parents. Cet épisode n'eut rien de douloureux, au contraire il renforça les liens entre eux.

Sebastian prit beaucoup de poids et commença alors à subir les petites attaques de son père qui, faute de pouvoir rabaisser Pat, le faisait avec lui. C'est ainsi qu'il se vit gratifié du surnom de Garfield, qu'il ne supportait pas. À l'école, les gosses aimaient bien l'embêter et dès son entrée au collège, il profita de l'absence de son petit frère pour se fabriquer une nouvelle famille disant que son grand frère jouait au basket et que sa soeur était actrice. Ses parents ? Riches et loin. En 1995, il fut décidé que Patrick serait placé dans un centre pour handicapés mentaux. Karen ne put refuser vu son état de faiblesse à cette époque, et John pensa que ce serait mieux pour leur fils qui était trop en danger seul avec sa mère.

¤ La porte s'ouvrit et le regard clair de Sebastian balaya la pièce, un sourire naquit au coin de son visage et il s'exclama qu'il arrivait bientôt. Du haut de ses sept ans, Pat avait l'air aussi vieux que son frère et son air sérieux mettait mal à l'aise Sebastian :
« Je... Je suis désolé Rick, c'est pas ma faute, j'ai rien dit pour qu'il dit ça, lui.
_ Mais si t'es pas là, ils pourront pas m'amener là-bas ?
_ Tu veux que j'aille me cacher ? Bonne idée ! »

Le bouchon était encore en place et la mousse masquait entièrement le frêle corps du garçon. Il s'empara d'une serviette à sa droite et frotta son visage en faisant signe à son petit frère de venir. Ils se livrèrent une douce accolade puis Patrick se mit à pleurnicher. Les larmes chaudes perlaient sur ses joues et il savait que si son frère était pas là, jamais, il n'irait pas dans la nouvelle maison loin d'ici. Mais il fallait qu'il soit caché toute la vie. L'image du patron de Johnny refit surface, dans une boite qu'on cachait dans un trou, et qu'on verrait plus jamais. Aussitôt il se laissa basculer dans la baignoire, serrant la tête de Sebastian contre lui. Le gamin se mit à se débattre, à crier mais l'eau rentrait dans ses poumons, chaque cri était une occasion de plus d'avaler, avaler. Ses jambes s'envolèrent, se claquèrent dans les parois de la baignoire pendant que ses poings tapaient au hasard les carreaux sur le mur ou le dos de Patrick.

La porte trembla une fois. Premier coup d'épaules de Johnathan. Deuxième fois. Deuxième coup. Au troisième essai, elle céda et alors que Patrick disparaissait de sa vue, Sebastian se rendit juste compte qu'il était encore sous l'eau. Et plus rien. ¤

Et puis, plus jamais de bains, plus jamais d'autre personne dans la salle de bains, plus jamais une seule personne enfermée avec lui dans cette pièce. Sebastian se mit à collectionner les petites bêtises, rien de grave. Il essayait juste de les faire coïncider avec les disputes de ses parents qu'il ne voulait pas entendre. Des cris : un verre d'alcool, une gifle : une fugue et un coup de poing : une petite copine. Beaucoup de cuites, sept fugues et une presque première fois avec Claire Monroe, qui habitait pas très loin de chez eux. Ils furent découverts dans les préliminaires, ce fut gênant pour Claire, mais aussi pour Sebastian qui dut rentrer chez ses parents accompagné de ces derniers, en caleçon. Et puis le divorce, le retour de Karen en Angleterre avec Patrick. Inconsciemment, Sebastian avait encore peur de son petit frère et resta à Washington durant une année. Face aux mensonges de son père sur leur famille, il se mit à défendre son frère et rejoignit sa famille. Son père lui rendit quand même un dernier service : lui arranger le coup quand il fuma de l'herbe avant le départ en avion. Il n'eut que du sursis. L'adolescence s'acheva avec quelques vomissements et une visite à l'hôpital. La boulimie et une grande gueule venaient s'ajouter au portrait. Le premier sembla s'effacer, pas le second.

À ses dix-sept ans (1990), Sebastian entama des études de journaliste, n'hésitant pas à mentir à chaque professeur pour une note meilleure, à chaque employeur pour une place meilleure, à chaque copine pour un soir de plus... la créature était née en quelque sorte... Depuis, il ne parle plus à son père qu'il considère responsable des maux de sa mère, les moindres discussions entre les deux hommes sont d'une agressivité telle que Sebastian pourrait bien lui mettre son poing en plein visage (quitte à se casser un doigt au passage). Il aurait des demi-frères et demi-soeurs mais il ne veut pas en savoir quoique ce soit, ils ne valent rien...


| Prototype |

Je m'avançai dans le couloir et me surpris à penser que ça me faisait penser à une prison. Des barreaux encerclaient chaque fenêtre et coupaient la lumière du jour, l'odeur de sueur qui se dégageaient des infirmiers que j'avais déjà croisés et les sangles sur les trois lits que j'avais aperçus. Je me sentais toujours aussi mal à l'aise dans cet environnement, encore plus depuis que j'avais écrit un article assassin sur eux il y a trois mois, sous un pseudonyme bien sur. La chambre de Patrick était la plus grande, parce que 15% de ma paie y passait chaque mois, et pourtant je la trouvais aussi moche que toutes celles que j'avais pu visiter jusqu'à maintenant. Lui, il était assis sur le sol avec ses longs cheveux châtains noués dans une queue de cheval et les mains abîmées par des coups, je supposai. Il ne me vit pas entrer tout-de-suite et je fis semblant de frapper à la porte, ajoutant verbalement un faible « Toc toc toc »

Son visage se leva vers moi et je notai sans difficultés le bonheur qu'il éprouvait à notre rencontre. Je le pris dans mes bras comme d'habitude puis sortit de sa poche trois chocolats qui avaient encore échappé au radar appelé « Georges ». Il les aimait beaucoup, mais pas autant que moi et j'en avalai un avant de demander quelles étaient les nouvelles dans le coin, ce qui pour lui signifiait « bonjour cher frère, quelle ravissante maison tu as là, comment va ta famille ? » Il caressa le mur à sa droite et me fit remarquer qu'ils avaient changé la tapisserie, et que le rouge de celle-ci donnait un effet flamboyant à la pièce. Il parlait très bien, ses mots étaient articulés et parfois, il en employait d'autres que je ne connaissais même pas. Son œil brillait d'intelligence et son corps fin aurait presque pu laisser entendre qu'il prenait soin de lui. Néanmoins nous étions toujours entourés par le même crépis couleur blanc pisse, un blanc très vieux qui virait au jaune et me donnait envie de gerber. Je me mis à rire faussement et m'exclamai :

« Dis surtout que le rouge est la couleur des passions. Avec un tel intérieur et un costume aussi beau, tu ne voudrais pas retourner les cœurs de quelques demoiselles ? Au fait, maman est toujours en vacances alors elle ne pourra pas visiter ta nouvelle maison mais elle me dit de te raconter à quel point la France c'est beau. Ils mangent tous du fromage et elle m'a même précisé qu'elle avait beaucoup de mal à trouver de l'eau, ils ne boivent que du vin ! Tu te rends compte ? »

Dévoré par la déception, Patrick répondit qu'il aurait bien voulu l'accompagner, et qu'il avait des choses à faire : s'occuper des devoirs des gosses, préparer le dîner et attendre le retour de sa femme. Je déglutis et lui donnai une frappe amicale dans le dos :

« M'accompagner ? Et ta maison voyons ! »

Il sourit et alors qu'une infirmière entrait avec une longue seringue – j'avais parfois peur qu'elle m'injecte son sédatif, ou quoique ce soit, et qu'elle m'enferme ici ; j'aurais beau dire que je suis journaliste qu'ils prendraient ça pour un délire et ne me laisseraient jamais partir... Les établissements de soins avec leurs bains glacés... Oui je sais que ça a changé mais j'ai vu Shutter Island, et ils sont sur une île ! - pour admettre quelque produit à mon frère, il me demanda de partir parce qu'il devait entretenir avec la femme de ménage. Je le saluai donc d'un geste du bras enjoué et mis même une main aux fesses de l'infirmière avant de sortir. Et dehors, je me sentis libre. Un médecin vint même me parler des progrès de Rick, et de son adaptation à son milieu, ses gestes moins brutaux et tout cela... Je fis mine de l'écouter avec attention jusqu'au moment où il affirma que Patrick tenait à moi. Je haussai des sourcils avec surprise et m'approcherai de lui, complètement vexé qu'il me prenne pour un idiot. Je rétorquai sèchement :

« Il ne sait même pas ce qu'il ressent, comment vous pourriez le savoir ? Non, inutile de m'entourer de belles paroles, je n'en ai pas besoin. J'ai une famille, des amis, un job avec un grand bureau donc vos petites paroles ne vont pas illuminer ma journée. »

Après, je ne m'en souviens plus trop.
Je crois que je suis rentré chez moi, et me suis couché.


| Hors-Jeu |

~ Personnalité de l'avatar : Jude Law
~ Quelque chose à déclarer ? : Nuit noire et fraîche, mais je kiffe ma nouvelle ville Razz Même en soirée y'a des mouettes et je... Bon, je me tais.

~ Pseudo, âge : Sebastian – 22 ans
~ Depuis combien de temps faîtes-vous du rp ? : Disons 4-5 ans.
~ Comment avez-vous connu le forum ? : Partenariat

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 22:25

OH PUREE !!!!!!!

Jude Law !!!

*s'évanouit*

Une fiche finie, en plus.

*tombe dans les vapes*

Oh mon dieu. Je vais jamais me relever.

Areuh.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 22:26

Je crois qu'elle doit être finie depuis deux semaines Razz

Tu veux une main aimable pour te relever ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 22:29

*main sur le front*

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 22:46

Poster ceci : serait du flood

Donc je me contenterai d'un humble merci (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ianto Jones
{ Agent Torchwood }

Messages : 128
Date d'inscription : 25/08/2010
Age du personnage : 27 ans
Localisation : Cardiff
Points de rp : 48

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 23:04

SALUUUUUUUUUUUUUUUUUT NOUNOUUUUUUUUUUUUUU !!

* a eu un doute, puis s'est rappeler de son perso XD ca choque pas donc ^^ *

Et je rejoins Tasha c'est cool de voir que des fois, on peut faire deux sans trois XD en tout cas je kiffe la fiche ^^

_________________
Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 23:06

Ianto Jones a écrit:
SALUUUUUUUUUUUUUUUUUT NOUNOUUUUUUUUUUUUUU !!

* a eu un doute, puis s'est rappeler de son perso XD ca choque pas donc ^^ *

Et je rejoins Tasha c'est cool de voir que des fois, on peut faire deux sans trois XD en tout cas je kiffe la fiche ^^

(Nounou ? Chut, ça devait rester entre nous ^^)

Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Dim 19 Sep - 23:10

;Oo

C'est qui ? Pourquoi Lili elle parle comme ça aussi familièrement avec un nouveau ?

POURQUOI ! C EST QUI !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ianto Jones
{ Agent Torchwood }

Messages : 128
Date d'inscription : 25/08/2010
Age du personnage : 27 ans
Localisation : Cardiff
Points de rp : 48

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Lun 20 Sep - 8:34

Ah nanan, je le/la connais pas, je te rassure ^^ C'est juste Jude Law quoi ^^ et puis spas la premiere fois que je fais du "saluuuut nounouuuu" à un nouveau venu mignon. Bon, ici, si... c'est vrai !

_________________
Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mar 21 Sep - 20:05

*curieuse*

Toujours pas validé ? Bah, m'enfin... SHAAAAAAAAAAAAAD HAN LAN LAN !!! T'es lente ! (Zack aussi au passage :D) J'vais m'plaindre au Conseil des Admins Parfaits. C'est INADMISSIBLE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Donna Noble
{ Humaine }

Messages : 341
Date d'inscription : 09/05/2010
Age du personnage : 31
Localisation : Londres.
Points de rp : 61

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mar 21 Sep - 20:55

Welcome! ... Et mes plus plates excuses pour nos admins qui ne geekent pas comme des porcasses...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mar 21 Sep - 20:58


    Mercii. Ne t'en fais pas, je suis sage comme une image et je ne me plains jamais, de toutes façons je fais mes coups en douce alors...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mar 21 Sep - 21:12

*se plaque une main sur la bouche*

Personne a entendu la pensée qui vient de traverser mon esprit.

J'ai vu Jude Law au Grand Journal ce soir, j'ai pensé à toi

Oui pour Shad et Zack, elles sont jamais bien loin mais si elles ont pas encore répondu, c'est qu'elles ont obligatoirement une bonne raison Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zack Hennigan
{ Humain dôté de classe 3 }

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2009
Age du personnage : 28 ans
Localisation : Cardiff (UK)
Points de rp : 145

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 0:11

    Bonsoir tout le monde ^^

    Garfield - trop mignon le surnom au passage xD ! - bienvenue sur CrossRoads avec un peu de retard ^^ (comme dit Donna, on ne geekait pas comme des porcasses mdr !)
    En tout cas ça fait plaisir de voir que tout le monde se précipite pour accueillir les - mignons - petits nouveaux, héhé !

    Très belle fiche, et terminée en plus ^^ *tape une syncope mdr*
    Shad t'avait déjà parlé de tout ce qu'impliquait le fait d'incarner un journaliste et de révéler des choses fâcheuses pour des organisations secrètes, donc puisque le séjour en cellule était envisageable de ton côté, je pense que du côté de Torchwood comme de U.N.I.T ils se feront une joie de t'accueillir en pension complète à l'occasion xD !

    J'aime beaucoup le personnage, cela dit. Le caractère est bien décrit, et la fiche vraiment bien complétée. Prête depuis de semaines ? Pourquoi ne pas l'avoir postée plus tôt ?! ^^

    Je vais donc pouvoir te souhaiter la bienvenue parmi nous et te valider avec grand plaisir !

    Citation :
    Votre personnage a été validé et a à présent besoin d'un certain nombre de choses pour s'intégrer au rp de manière satisfaisante.

    La réservation de la célébrité de votre avatar vous permettra de ne pas rencontrer de jumeau ou de triplé de vous-même sur le forum. Pensez-y ^^

    Le recensement au Registre Galactique est obligatoire si vous êtes un Extraterrestre ou un Humain Dôté uniquement.

    Parce que le rp se doit d'être aussi réaliste que possible, il vous faudra obtenir un job pour gagner de l'argent avant de pouvoir prétendre à un logement. Lorsque vous aurez obtenu le nombre de points requis, vous pourrez aller demander un logement dans le quartier de votre choix ^^

    Parce que vous n'êtes probablement pas un ermite, vous aurez sans doute besoin de créer des liens avec d'autres membres et d'intéragir avec eux dans le cadre de rp's

    La création de votre carnet de bord n'est pas obligatoire mais est presque incontournable. Cet espace est destiné à recenser vos liens, vos rp's en cours/achevés ou tout ce que vous souhaitez communiquer sur votre personnage ^^

    Une fois que vous aurez trouvé des amis/ennemis, il vous faudra un portable pour être joignable en toute circonstance.


    Une fois tous ces détails réglés, vous pourrez vous intéresser à la mise en page de vos posts de rp ou alors nous soumettre vos suggestions dans la Magic Box ! ^^

    Si après lecture de ce message des questions demeuraient encore sans réponses, n'hésitez pas à les poster dans ce topic ! ^^
    Bon rp sur CrossRoads !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 7:22

OUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !!!!!!!!!



Ianto, on se jète dessus pour un rp ? On va lui montrer comme on accueille ici ! (avec des jolies filles gniarf !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ianto Jones
{ Agent Torchwood }

Messages : 128
Date d'inscription : 25/08/2010
Age du personnage : 27 ans
Localisation : Cardiff
Points de rp : 48

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 8:34

Tu m'ôtes les mots de la bouche ma belle ! Et puis Jude quoi...

_________________
Carnet de bord
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 12:36

Zack Hennigan a écrit:
    Bonsoir tout le monde ^^

    Garfield - trop mignon le surnom au passage xD ! - bienvenue sur CrossRoads avec un peu de retard ^^ (comme dit Donna, on ne geekait pas comme des porcasses mdr !)
    En tout cas ça fait plaisir de voir que tout le monde se précipite pour accueillir les - mignons - petits nouveaux, héhé !

    Très belle fiche, et terminée en plus ^^ *tape une syncope mdr*
    Shad t'avait déjà parlé de tout ce qu'impliquait le fait d'incarner un journaliste et de révéler des choses fâcheuses pour des organisations secrètes, donc puisque le séjour en cellule était envisageable de ton côté, je pense que du côté de Torchwood comme de U.N.I.T ils se feront une joie de t'accueillir en pension complète à l'occasion xD !

    J'aime beaucoup le personnage, cela dit. Le caractère est bien décrit, et la fiche vraiment bien complétée. Prête depuis de semaines ? Pourquoi ne pas l'avoir postée plus tôt ?! ^^

    Je vais donc pouvoir te souhaiter la bienvenue parmi nous et te valider avec grand plaisir !

    Citation :
    Votre personnage a été validé et a à présent besoin d'un certain nombre de choses pour s'intégrer au rp de manière satisfaisante.

    La réservation de la célébrité de votre avatar vous permettra de ne pas rencontrer de jumeau ou de triplé de vous-même sur le forum. Pensez-y ^^

    Le recensement au Registre Galactique est obligatoire si vous êtes un Extraterrestre ou un Humain Dôté uniquement.

    Parce que le rp se doit d'être aussi réaliste que possible, il vous faudra obtenir un job pour gagner de l'argent avant de pouvoir prétendre à un logement. Lorsque vous aurez obtenu le nombre de points requis, vous pourrez aller demander un logement dans le quartier de votre choix ^^

    Parce que vous n'êtes probablement pas un ermite, vous aurez sans doute besoin de créer des liens avec d'autres membres et d'intéragir avec eux dans le cadre de rp's

    La création de votre carnet de bord n'est pas obligatoire mais est presque incontournable. Cet espace est destiné à recenser vos liens, vos rp's en cours/achevés ou tout ce que vous souhaitez communiquer sur votre personnage ^^

    Une fois que vous aurez trouvé des amis/ennemis, il vous faudra un portable pour être joignable en toute circonstance.


    Une fois tous ces détails réglés, vous pourrez vous intéresser à la mise en page de vos posts de rp ou alors nous soumettre vos suggestions dans la Magic Box ! ^^

    Si après lecture de ce message des questions demeuraient encore sans réponses, n'hésitez pas à les poster dans ce topic ! ^^
    Bon rp sur CrossRoads !

Yeaaaaah, merci beaucoup ^^
Pour le caractère j'ai beaucoup hésité, j'avais peur qu'il ne soit pas crédible puis en écrivant un peu je me suis dit que finalement, il ne pouvait pas être différent, c'est Sebastian. Pour la prison, oui même si j'espère ne pas être pris tout de suite, j'espère vous (enfin, les) faire transpirer un peu avant. Merci pour le Garfield, j'ai failli l'appeler Garry au début mais je me suis dit que le deuxième prénom c'était la bonne technique.

Le temps de réfléchir. J'hésitais entre revenir sur X-men et venir ici mais je voulais un peu de nouveau. Et un forum où j'étais a fermé donc ça m'a fait un personnage en moins donc c'était l'occasion on va dire. Et j'ai un autre personnage en "stand-by" puisqu'il n'y a aucun post des admins ni rien donc j'attends de voir. Bon j'arrête de raconter ma vie. Merci :)


Tasha B. Nightindale a écrit:
OUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !!!!!!!!!



Ianto, on se jète dessus pour un rp ? On va lui montrer comme on accueille ici ! (avec des jolies filles gniarf !)

Ianto Jones a écrit:
Tu m'ôtes les mots de la bouche ma belle ! Et puis Jude quoi...

Mais quand vous voulez les enfants ^^

(Je dois regretter d'avoir dit cela ? ^^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ianto Jones
{ Agent Torchwood }

Messages : 128
Date d'inscription : 25/08/2010
Age du personnage : 27 ans
Localisation : Cardiff
Points de rp : 48

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 18:40

gniahaha Twisted Evil





Nan en fait, on est gentilles, hein Tash ? On aime juste bien les rp à rallonge quand on est à fond et parfois les situations débiles. Mais elle est plus forte que moi pour ca ^^

On fait quoi ? Une scène de crime intergalactique que le minou trouve par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 18:57

Genre je fais que des situations débiles, c'est quoi cette réputation ? (Dis plutôt Tasha parce qu'avec Tosh, ça peut porter à confusion)

J'hésite à sortir Gwen ou Tasha... Jude, tu préfères qui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 19:16

Je vous laisse le choix, je suis ouvert à toute suggestion

Et étant nouveau, je ne ferai pas le capricieux (pour cette fois )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tasha B. Nightindale
{ Extra-terrestre de classe 2 }

Messages : 543
Date d'inscription : 27/03/2010
Age du personnage : 27
Localisation : Chelsea, London
Points de rp : 131

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 22:32

Nan mais faut que je prenne Gwen parce que Tasha, elle est à Londres, elle !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ianto Jones
{ Agent Torchwood }

Messages : 128
Date d'inscription : 25/08/2010
Age du personnage : 27 ans
Localisation : Cardiff
Points de rp : 48

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Mer 22 Sep - 23:48

Tasha B. Nightindale a écrit:
Genre je fais que des situations débiles, c'est quoi cette réputation ?

Débiles dans le bon sens (dit celle qui, pour introduire son perso, l'a quand meme collé à nettoyer une scène dans une poissonnerie...)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam E. Hill
{ Humain }

Messages : 460
Date d'inscription : 30/12/2009
Age du personnage : 31 ans
Localisation : Cardiff, Rockwood Hospital (pour changer.)
Points de rp : 135

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Jeu 23 Sep - 10:39

Bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sebastian Godfield
{ Humain }

Messages : 259
Date d'inscription : 19/09/2010
Age du personnage : 26 ans
Localisation : Chez moi, ou dans la rue en enquête
Points de rp : 49

MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   Jeu 23 Sep - 13:26

Merci :D
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Journaliste du Forum   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Journaliste du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CrossRoads :: Passagers embarqués-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit