AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Donna Noble
{ Humaine }

Messages : 341
Date d'inscription : 09/05/2010
Age du personnage : 31
Localisation : Londres.
Points de rp : 61

MessageSujet: Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]   Ven 11 Juin - 18:27

Donna Noble avait pose le pied sur Cardiff un peu plus tot dans la journee. Elle avait eut un appel de sa boite d'interim pour lui dire qu'elle avait un entretien la bas pour du travail en temps que secretaire de direction dans une boite, ce que la rouquine s'etait empresse d'accepter, avant de se rendre compte apres les cris de joies et les sauts partout de bonheur d'avoir un entretien que Cardiff n'etait PAS Londres. il avait donc fallut tout preparer pour le "voyage" et pour rester ainsi sur place la veille pour le lendemain. En moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire Donna etait prete, et sa grosse valise aussi. Elle avait prevu plusieurs tenues, et plusieurs trousses a maquillage et necessaire de coiffure, on ne savait jamais elle pouvait toujours completer les essai dans la chambre d'hotel qu'elle s'etait trouve.

Apres des au revoirs touchants avec son grand pere et des remarques dures de sa mere Donna avait finalement prit le train en direction de Cardiff, et en avait profite pour lire son livre du moment Sous les jupes du docteur. Arrivee a l'hotel elle avait eut la joie de se rendre compte que sa reservation n'avait pas ete prise en compte. La reaction que cette nouvelle engendra amena le pauvre garcon de chambre a lui trouver tres vite une nouvelle chambre, et la rouquine en colere ne fut calmee que quand elle eut une reduction et des excuses pour l'erreur qui avait ete faite.

Cette epreuve passee Donna put se consacrer a l'essayage de toilettes et maquillage et coiffure pour trouver le tandem parfait pour cet entretien. Une fois cela fait elle passa le reste de la journee a se detendre. Le lendemain elle alla a son entretien et le passa au mieux. Elle esperait vraiment avoir ce travail, car si elle demarrerait sur Cardiff elle avait des possibilite d'evolution de carriere sur Londres... Une fois sortie de la elle s'apercue que non seulement elle avait du temps, mais qu'en plus elle n'etait pas loin du fameux musee de Cardiff. Elle commenca a y aller puis constata que l'entree etait gratuite alors elle n'hesita pas elle y entra. Elle se dirigea vers la partie prehistorique et apprecia la documentalisation precise. Elle tomba ensuite sur un gros mammouth, devant lequel elle resta perplexe. "Laisse tomber mon gros t'es pas mon genre!" Dit elle a la bestiole dans un espoir de vaincre cette solitude qui l'avait prise d'un coup. Puis elle se rendit compte qu'elle avait vraiment parle a haute voix. Certes elle etait prete a assumer la moindre reflexion d'exterieur ceci dit si on pouvait ne pas l'avoir entendue mettre un rateau a un mammouth cela l'aurait bien arrangee.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zack Hennigan
{ Humain dôté de classe 3 }

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2009
Age du personnage : 28 ans
Localisation : Cardiff (UK)
Points de rp : 145

MessageSujet: Re: Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]   Dim 13 Juin - 23:21

    La nuit avait été absolument détestable à cause d’un ressort qui n’avait pas été fichu de conserver sa place et sa taille originelle. Zack avait donc espéré s’habituer à sentir cette cochonnerie s’enfoncer dans ses reins jusqu’aux environs de 3 heures du matin, avant de finalement se décider à déménager pour s’installer dans le canapé du salon… Cela faisait plusieurs nuits que cela durait, mais le jeune homme n’avait jusque là pas daigné s’occuper de remplacer son matelas défectueux. Trop acharné dans son travail ? C’était un fait qui n’était plus à prouver.

    A présent que la situation était devenue insupportable, Zack s’était décidé à se rendre dans le magasin de literie le plus proche de son habitation. Etre coincé dans les embouteillages avait non seulement fait perdre sa bonne humeur au jeune homme, mais lui avait permis – et c’était plutôt une bonne chose – d’éliminer un certain nombre de possibilités de matelas en examinant le catalogue en ligne via la connexion internet de son téléphone.

    Les pourparlers avec les vendeurs semblèrent s’éterniser, parce que ni le gros chauve ni la petite rousse n’étaient visiblement décidés à vendre à Zack ce qu’il désirait réellement acheté. Non, on lui proposait des matelas massants, des lits qui se redressaient, bref des choses dont il n’avait aucunement besoin mais que tout le monde trouvait « géniales » et « innovantes ». Lorsqu’il demanda à parler au directeur du magasin, on lui rit tout simplement au nez avant de lui conseiller de ne pas acheter n’importe quoi. « Justement » avait été l’unique mot qu’il leur avait adressé en guise de réponse avant d’aller lui-même trouver le directeur pour lui expliquer le problème…

    Deux mises à pied plus tard, Zack ressortait du magasin avec son bon de livraison en poche, et un air profondément blasé sur le visage. Après une autre demi-heure perdue dans les embouteillages, le jeune homme arrivait enfin sur le parking des employés du National Museum. Trouver une place libre à 11 heures passées releva de la mission impossible, et Zack fut contraint de payer son stationnement dans une rue parallèle. Cela passerait peut-être sur sa note de frais s’il parvenait à convaincre le dragon responsable du service comptabilité… Enfin, il fallait l’espérer !

    Arrivé devant l’entrée des employés, Zack constata avec une irritation grandissante qu’il avait oublié son pass magnétique. Bon, il passerait par l’entrée des visiteurs ; après tout il lui restait encore son badge d’employé…

    Le hall était bondé de monte, comme chaque fois que le musée organisée une journée portes ouvertes. Jeunes et moins jeunes se précipitaient alors pour venir observer les richesses venues des quatre coins du monde, et parfois même de l’espace. C’était le travail de Zack ; lui s’occupait des minéraux et de tout ce qui échouait sur terre et ressemblait de près ou de loin à ce que le commun des mortels identifiait à des cailloux…

    Traversant le département dédié au moyen-âge, Zack finit par arriver dans le département réservé à la préhistoire où se pressait un tas de monde. Plusieurs nouveaux squelettes avaient été mis à jour en Europe, et cette exposition itinérante avait attiré des foules de curieux intrigués par ces immenses squelettes vestiges d’un passé lointain. Le jeune homme décida de prendre quelques minutes et se fraya un chemin jusqu’au plus imposant des squelettes figurant dans l’immense pièce.

    Après son périple entre les touristes, Zack arriva à proximité d’un mammouth absolument impressionnant. Il ne pu s’empêcher de s’imaginer l’effet que devait produire ce squelette avec plusieurs tonnes de chair en plus si on plaçait devant lui un petit animal de type renard ou cheval… Nul doute que les plus petits auraient tôt fait de prendre la fuite face à un spécimen aussi impressionnant !

    Alors que le jeune homme s’imaginait ce que devait également donner cette bête immense lancée en pleine course, une voix résonna sur sa droite et Zack fut surpris que quelqu’un rembarre un squelette de mammouth qui n’avait rien demandé à personne. Son regard se posa sur un couple de japonais qu’il élimina d’emblée – en dehors de « merci beaucoup » et « au revoir », il ne fallait pas trop leur en demander – avant de s’arrêter sur une jeune femme à la chevelure flamboyante. Sourire amusé aux lèvres, Zack se permit de lui répondre sur le même ton, heureux de voir que les gens dotés d’un minimum d’humour franchissaient quelque fois les portes du musée :

    Ca m’étonnerait qu’il s’en soit pris beaucoup de son vivant… Pas facile d’envoyer bouler quelqu’un de ce gabarit sans craindre un coup de défense ou un piétinement en retour ! – Zack tendit sa main droite à Donna, s’approchant d’un pas en conservant toujours cet air jovial – Zack Hennigan, je travaille ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Donna Noble
{ Humaine }

Messages : 341
Date d'inscription : 09/05/2010
Age du personnage : 31
Localisation : Londres.
Points de rp : 61

MessageSujet: Re: Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]   Mer 16 Juin - 21:32

Toujours dans sa contemplation du mammouth la rouquine dans la foulée de sa tirade tira la langue et fut aussitôt surprise par une voix masculine. Elle sursauta et manqua de bousculer un groupe de japonais qui pendant un moment mitrailla son dos de photos au lieu des merveilles du musée. Elle accorda ensuite son attention à l'homme -en même temps après un tel retourné c'était un peu obligé - une main sur le coeur pour contrôler la présence et le rythme cardiaque de celui-ci. Elle prêta ensuite attention aux propos énoncés, toujours prête a réagir au quart de tour si cela avait une once de reproche ou autre point négatif et désagréable. Comme cela n'était pas le cas elle troqua sa tête Je-vais-mourir-d'une-crise-cardiaque contre un semi sourire. "C'est qu'il a beaucoup insisté..." Ajouta-t-elle très sérieusement pour entretenir cet humour pince sans rire.

Elle tendit ensuite sa main en retour pour se présenter, serrant celle de Zack de manière énergique, fortement énergique. "Donna Noble. Je suis venue ici pour mettre les points sur les i avec ce Mammouth..." Elle ajouta ensuite "et puis bon en même temps je me suis dit que tant qu'a être ici je pourrais m'instruire un peu..." Loin de lâcher la main de Zack elle s'approcha au contraire un peu plus de lui, et lâcha finalement tout de go "Cependant je vous assure que même vivant c'est lui qui aurait eut peur de moi!" Elle tint encore deux secondes sont sérieux, puis commença par pouffer, et finalement éclater d'un grand rire franc et joyeux.

Elle reprit ensuite un peu plus ses esprits puis revint sur "Zack donc... Vous travaillez ici? J'espère que vous n'êtes pas le spécialiste de ce Mammouth... Les gens le prennent mal quand je refuse leurs avances en général... alors les mammouths..." Elle lui accorda a nouveau un sourire franc et honnête a la Donna Noble. Ce jeune homme était juste ce qu'il lui fallait pour décompresser de la pression de son entretien d'embauche précédent. En plus il était plutôt mignon, si il avait une bonne place au musée il pouvait éventuellement être un partit intéressant...

Alors seulement elle lâcha la main de Zack qu'elle avait un peu beaucoup monopoliser sur le coup mais sans se départir de son grand sourire. Finalement Cardiff avait de bons cotés. De très bons cotés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zack Hennigan
{ Humain dôté de classe 3 }

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2009
Age du personnage : 28 ans
Localisation : Cardiff (UK)
Points de rp : 145

MessageSujet: Re: Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]   Ven 27 Aoû - 2:32

    Zack avait manqué les présentations entre la langue de Donna et le squelette du mammouth, mais avait en revanche apprécié son trait d’humour au point de se sentir obligé d’y répondre avec presque autant d’humour. Il était en effet rare de tomber sur des personnes capables de formuler un trait d’esprit de ce genre face à un squelette, et le jeune homme ne pouvait faire autrement de trouver cela particulièrement amusant. Visiblement surprise qu’on lui réponse, elle s’était retournée et avait bousculé des touristes japonais (ou chinois) qui avaient photographié son dos pendant quelques secondes avant de se rendre compte qu’il ne servait plus à rien de presser le bouton du déclencheur. Visiblement embêtés, ils ne mirent pas longtemps à effacer les clichés inutiles de Donna avant de recommencer à photographier compulsivement le squelette de mammouth… Une main sur le cœur, Donna semblait étonnée et observait Zack. Le jeune homme esquissa un sourire amusé lorsqu’elle expliqua que le mammouth avait beaucoup insisté pour sortir avec elle.

    Ah, et… Vous avez tout de même bien fait de ne pas vous laisser impressionner. Les mammouths ont toujours une excellente raison de parader devant les jeunes femmes, à ce qu’il paraît… - Son sourire s’était étiré un peu plus. – Les créatures robustes se croient toujours tout permis… Une bête histoire de chaîne alimentaire, tout ça…

    Sa main gauche avait fait un mouvement évasif qui indiquait qu’il ne croyait pas lui-même à ce qu’il disait. Après tout, il était spécialiste des pierres, et non des mammouths ou du néolithique ! Si Donna avait l’air d’une jeune femme sûre d’elle et prête à déplacer des montagnes pour prouver qu’elle avait raison, elle semblait ridiculement minuscule à côté du squelette. Et c’était normal.

    Ils se serrèrent la main et Zack fut quelque peu surpris par l’énergie qui se dégagea de cette poignée de main. Elle expliqua ce qui l’avait amenée ici, et le jeune homme constata avec amusement que c’était pour clarifier la situation entre elle et ce mammouth décidément très cavalier qu’elle était venue.

    Wow. En général, les gens viennent pour voir des tableaux ou des costumes anciens… Vous croyez que ce mammouth a fait des avances à d’autres femmes ? – Donna s’approcha de lui sans relâcher sa main et Zack pu ainsi l’observer de plus près alors qu’elle assurait que s’il avait été vivant, le mammouth aurait eu peur d’elle – Ah oui ?

    Il était assez difficile d’imaginer qu’elle puisse terroriser une bête aussi grosse, mais si des souris étaient capables de les faire détaler, c’était probablement exact avec Donna Noble. Elle pouffa, puis éclata ensuite de rire, perturbant de nouveau les japonais qui se tenaient derrière elle, et la conversation se poursuivit de manière plus normale alors qu’elle lui demandait s’il travaillait ici :

    Oui, effectivement. Mais je n’ai rien à voir avec les mammouths à vrai dire, je fais seulement un petit tour dans les sections du musée échappant à mes compétences pour élargir mes horizons… Oui, on peut dire ça comme ça. Je suis plus calé en roches, minéraux et cristaux qu’en mammouths et créatures vivants.

    Son sourire était amusé, même s’il redoutait qu’elle trouve son domaine de compétences barbant, comme 75% des gens qui visitaient le musée. Il fallait les comprendre, regarder des dentelles bouffées au mites, c’était VRAIMENT plus intéressant que de retracer l’histoire géologique d’une région par l’étude des pierres !

    Vous êtes en vacances à Cardiff ?

    Son accent n’avait pas grand-chose de gallois, à moins qu’elle ne soit apte à l’effacer à volonté comme pouvaient le faire certains acteurs issus de cette région. Zack n’y était jamais complètement parvenu et ne parvenait qu’à atténuer ce bouffage de mots typique de son pays d’origine.
    Donna relacha finalement sa main et Zack la glissa dans la poche de son jean, en compagnie de sa jumelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Donna Noble
{ Humaine }

Messages : 341
Date d'inscription : 09/05/2010
Age du personnage : 31
Localisation : Londres.
Points de rp : 61

MessageSujet: Re: Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]   Jeu 23 Sep - 16:50

Ah, et… Vous avez tout de même bien fait de ne pas vous laisser impressionner. Les mammouths ont toujours une excellente raison de parader devant les jeunes femmes, à ce qu’il paraît…Les créatures robustes se croient toujours tout permis… Une bête histoire de chaîne alimentaire, tout ça…

Donna apprécia grandement l'humour de son compagnon du moment, il était rare que les anglais en soit autant pourvu - en général ils étaient coincé dans leurs costumes cintrés et avaient la tête trop serrée a cause d'un chapeau trop petit ça n'aidait pas aussi - et continua donc ce jeu qui avait commencé entre eux avec un certain plaisir elle devait l'avouer, le jeune homme était décidément très charmant, ce qui n'était pas pour déplaire a la Londonnienne.

"Il suffit juste de les remettre a leur place une bonne fois pour toute! Ils font les fiers comme ça mais c'est qu'une histoire de bluff."

Elle ponctua la phrase d'une légère grimace, sous entendant que non elle ne se laissait pas impressionner par les grande façades grandes gueules bien au contraire. Donna étant l'incarnation même du sans gêne et de la parole forte et haute qui blesse, ne se laissait pas vraiment impressionner par grand chose. Zack lui arrima la conversation vers un sujet un peu plus vague tout en restant sur le mammouth. Bien élargir le champs d'action Donna adorait.

Wow. En général, les gens viennent pour voir des tableaux ou des costumes anciens… Vous croyez que ce mammouth a fait des avances à d’autres femmes ?

Donna baissa le regard sur elle et le remonta de manière éloquente. Puis elle tourna un regard vers le mammouth fit une moue éloquente a nouveau -totalement dépourvuede discrétion a croire que ce mot lui était totalement inconnu- puis ajouta :

"Eh je pense être la seule ici a être du genre de ce pachyderme!"

Ah oui ?

Elle éclata de rire a la réfléxion de Zack. Oui a elle seule elle était capable de faire reculer tout un troupeau de mammouth sans hésiter. Enfin si ils n'avaient pas été éteints il fallait bien l'admettre. C'était une des rares qualités de Donna - D'après elle - et elle se plaisait particulièrement a la cultiver il fallait bien l'admettre. La rouquine avait un tempérament du Diable et s'en complaisait malicieusement. Ils parlèrent ensuite un peu de Zack qui présenta son travail de manière plus exacte.

Oui, effectivement. Mais je n’ai rien à voir avec les mammouths à vrai dire, je fais seulement un petit tour dans les sections du musée échappant à mes compétences pour élargir mes horizons… Oui, on peut dire ça comme ça. Je suis plus calé en roches, minéraux et cristaux qu’en mammouths et créatures vivants.

Le regard un peu surprit mais toujours le sourire aux lèvres, Donna enregistra l'information. "Oh donc vous êtes plus sur l'histoire de la terre en elle même que sur celle des être vivants? C'est intéressant!" Et elle le pensait sincèrement, même si elle regrettait un peu de ne pas avoir les compétences suffisantes pour tenir une conversation sur les roches. Pour elle les rochers c'était chouette a la plage, parfois y'avait des moules dessus mais c'était tout. "Et vous avez une spécialité particulière dans les minéraux? La plage? Les grottes?" Donna Noble galérait un peu tout de même mais elle essayait de faire des efforts. Après tout cet homme était charmant comme tout.

Vous êtes en vacances à Cardiff ?

Mouvement vif de la tête de gauche a droite. Très vif. "Oh non non non non..." Elle sourit a nouveau de toutes ses dents. "Enfin je suis Londonnienne normalement mais je suis venue ici pour postuler a un emploi... Et comme j'avais du temps devant moi avant de rentrer je me suis dit qu'après tout il aurait été dommage de ne pas s'instruire un peu... Après avoir mit les points sur les i au mammouth bien entendu... Il y a certaines priorités tout de même."

Nouveau regard en biais pour le mammouth qui en disait long. Bien entendu c'était toujours par jeu.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tant qu'a etre la autant s'eduquer... [Zack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CrossRoads :: National Museum-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Séries télé